Description du projet

La prise en charge ostéopathique du bébé, du nourrisson et de l’enfant

L’ostéopathie peut jouer un rôle très important dès les premières semaines de vie du nourrisson et l’accompagner durant son développement. La position du bébé dans le ventre de la mère et l’accouchement peuvent avoir provoqué différents troubles chez le nourrisson. Des signes cliniques plus ou moins importants sont parfois visibles très peu de temps après la naissance :

  • Plagiocéphalie (zone plate sur la tête du bébé)
  • Reflux gastriques
  • Coliques
  • Torticolis du nourrisson
  • Hoquets
  • Difficultés à téter
  • Troubles du sommeil

L’ostéopathie vise à résoudre ou diminuer l’apparition de ces troubles pour que le développement du nourrisson, ou de l’enfant se déroule harmonieusement. Un suivi de consultation sera proposé jusqu’à la fin de l’adolescence pour surveiller et éviter l’apparition de dysfonctions ou de pathologies (scolioses, orthodontie etc …).

Dans quels cas consulter l’ostéopathe pour votre bébé, votre nourrisson, votre enfant ?

  • Si l’accouchement et la naissance ont été difficiles (césarienne, travail trop long ou trop rapide, bébé prématuré etc…). L’ostéopathe sentira les tensions corporelles et les légères déformations faciales ou crâniennes dont peut souffrir votre bébé. Il est conseillé de prendre rendez-vous peu après la naissance pour établir un bilan ostéopathique.
  • En cas de troubles viscéraux (reflux, coliques, constipation, hoquets)
  • En cas de troubles du sommeil, de l’endormissement ou de l’humeur (irritabilité, cris et pleurs)
  • En cas d’infection chroniques (sinusites, otites, bronchites, infection du canal lacrymal). Un traitement fonctionnel peut espacer voire supprimer les crises.

Particularités de la consultation

Votre praticien commencera par recueillir les informations nécessaires votre bébé, nourrisson jeune enfant. Pensez à amener son carnet de santé. Vous pourrez bien entendu rester dans la salle d’examen tout au long de la séance. Une palpation douce et indolore permettra de trouver les dysfonctions à l’origine de la plainte de votre enfant.

Parfois, il arrive que le bébé ou l’enfant pleure durant le traitement. Ce n’est pas grave du tout, il ne s’agit pas d’une douleur ressentie mais plutôt d’un inconfort quand l’ostéopathe travaille sur les dysfonctions. L’enfant sent qu’il se passe quelque chose et c’est parfois déstabilisant pour lui. Si les parents le désirent, une pause sera toujours possible afin de reprendre la consultation dans la sérénité. Une fois le travail terminé, des conseils (hygiéno-diététiques, de nutrition, d’allaitement et de massage) vous seront donnés pour continuer le traitement chez vous et comprendre la plainte de votre enfant.